Margaux Minel
1ère année en BA Hons Broadcast Production (TV & Radio) à l’University of the West of Scotland.

Hi there !

Je m’appelle Margaux, j’ai 19 ans. Je suis actuellement en Écosse à UWS (University of the West of Scotland). Je suis partie grâce à Do It Abroad !

J’ai entendu parler de Do It Abroad par mon ami Antonin, lui aussi parti en Écosse avec Do It Abroad. J’ai eu contact essentiellement avec Adeline pendant mon année de terminale, elle m’a soutenue pendant cette année assez compliquée. J’étais stressée par mon bac et mes professeurs nous parlaient de Parcoursup et de nos études supérieures. C’est vrai que comme je savais où j’allais aller avec Do It Abroad, je n’étais pas trop stressée par mes études.

Je pense qu’ils font un super travail pour aider les étudiants qui, comme moi, ont toujours voulu partir étudier à l’étranger mais qui n’en ont jamais eu l’occasion ou qui pensaient que c’était trop compliqué. Je me souviens que certains de mes professeurs me disaient que ça allait être trop compliqué de partir directement après le bac, parce que j’étais trop jeune et que je n’avais pas assez d’expérience.

Je n’ai jamais été la meilleure de ma classe, mais je pense que le fait de partir à l’étranger n’a rien à voir avec le fait qu’on soit le meilleur ou pas. Si on a envie de le faire et de tenter sa chance, let’s go !

Je me suis dit, « Comment peut-on savoir si on va échouer avant même d’essayer ? » Je n’ai donc pas pris en compte les avis de mes professeurs et je suis partie découvrir le monde. (Il est tellement plus vaste que mon petit village de Bretagne que je connais depuis toujours… haha)

Après avoir passé mon bac, j’ai eu tout l’été pour me préparer à partir mais je n’arrivais pas à me faire à l’idée que c’était réel. En même temps, j’étais impatiente de partir, mais j’avais peur. Je me souviens avoir longtemps parlé de mes peurs et du fait que j’étais impatiente avec une de mes amies. J’avais l’impression aussi d’avoir une sorte de poids en moi, je devais réussir pour prouver à ceux qui n’ont jamais cru en ce choix que je pouvais le faire.

Je me souviens avoir préparé ma valise un mois avant de partir, je ne voulais rien oublier. Avant mon départ en Écosse, j’ai passé quelques jours à Paris avec mon petit frère, ça m’a permis « d’oublier » un peu mes craintes et de moins stresser.

Je suis partie le 27 août 2018 pour Glasgow, en Écosse. Ma mère était avec moi, elle voulait voir mon futur environnement. J’ai énormément apprécié qu’elle soit là pour me rassurer, elle m’a toujours soutenue et le fait toujours !

Une fois arrivée à Glasgow, j’ai retrouvé mon ami Antonin qui était arrivé quelques jours avant moi. Je me suis ensuite installée dans ma chambre universitaire que je partageais avec 6 autres personnes. Une autre Française, Lucie, aussi partie avec Do It Abroad, une Indienne et trois Écossaises. Bon, je pense que je n’ai pas eu de chance, mais je ne me suis pas très bien entendue avec mes colocataires Écossaises. Avec Lucie, on a demandé à changer d’appartement ensemble. Maintenant, on ne vit que toutes les deux dans un appartement toujours au sein de la résidence universitaire.

C’est vrai qu’au départ, il est difficile de s’adapter, communiquer en Anglais avec les autres n’est pas évident car j’avais peur de faire des fautes, mais finalement il ne faut pas y penser et se lancer !

Au début de l’année j’ai été à plusieurs soirées organisées par la Student Union, je suis sortie dans des bars et j’ai rencontré beaucoup de personnes : des Français, des Polonais, des Espagnols, des Chinois, des Bulgares… Sur Paisley il y beaucoup de nationalités et on peut découvrir et s’ouvrir à d’autres cultures, c’est très enrichissant ! Mes cours sont sur le campus d’Ayr mais je suis plus principalement sur Paisley car je vis là-bas. J’ai donc plus de connaissances et d’amis à Paisley qu’à Ayr.

Le premier trimestre a été difficile mais j’ai rencontré mon copain, qui vient du Tibet. Il m’a beaucoup aidée quand j’avais le blues et que je voulais rentrer chez moi. C’est hyper important d’avoir des personnes autour de nous dans les premiers mois car c’est assez difficile, j’avais hâte de rentrer pour Noël !

Je pense que j’ai pris du temps pour m’habituer et aujourd’hui encore, je continue de m’adapter, c’est un travail constant. Mais je suis ravie d’être ici ! Je vais passer mon été à travailler en Écosse, pour ensuite, reprendre les cours en septembre.

Merci à Do It Abroad car sans eux, je ne serais jamais allée en Écosse, ce beau pays avec ces paysages merveilleux ! Merci pour cet accent écossais (à la fois surprenant et difficile à comprendre haha) mais aussi pour toutes ces belles rencontres : Perrine, Sarah, Wangchuck, Lucie, Bastien, Florent, Lison, Monika, Bella, Yue et tous les autres. Merci pour votre travail, vous m’avez aidée à accomplir quelque chose que j’ai toujours voulu faire !

CHEERS !
See you ! Bye Bye !


Merci Margaux pour ton témoignage, et bonne continuation dans ta vie écossaise !
DO IT ABROAD’s TEAM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :